420 Day, la journée mondiale du Cannabis décryptée – HO KARAN

Le 20 avril de chaque année, des passionnés et des engagés se réuniront un peu partout dans le monde autour d’un même chiffre : le 420.
Cette célébration du cannabis a vu le jour il y a près de 50 ans aux États-unis, si l’origine du concept est sans équivoque liée au cannabis récréatif, vous allez voir qu’aujourd’hui le 420 Day se démocratise, qu’importe les frontières et les utilisations que l’on fait de cette incroyable plante. Des États-unis à la France, du cannabis récréatif au cannabis médical ou encore bien-être, plongeons ensemble dans l’histoire d’un phénomène planétaire.

Les pères fondateurs

À chaque phénomène ses mythes, et le 420 n’est pas en reste : les rumeurs autour de l’origine du 420 Day sont innombrables, parmi les plus connues vous aurez sans doute entendu dire que 420 est un code que la police utilise pour désigner la marijuana, ou encore que ce chiffre est directement lié à la date de naissance de Bob Marley ou Kurt Cobain.

Bien que ces rumeurs soient tenaces, la vérité en est tout autre.

L’histoire du 420 ou “four twenty”,ressemble étrangement à celle d’une comédie américaine un peu potache : un lycée californien, des étudiants, de la fumette et un trésor.
Tout commence en 1971 au lycée San Rafael, lorsqu’un groupe de 5 étudiants surnommés les « waldos » , (à traduire par “wall do” car ils étaient toujours adossés au mur du lycée) se voient confier une carte un peu spéciale.

Cette carte était supposée indiquer un lieu où aurait été abandonnée une quantité importante de Cannabis, à quelques kilomètres à peine de leur lycée.
Dès la découverte de cette carte, les 5 étudiants se mirent en quête du dit trésor.
C’est ainsi que chaque jour, les amis se retrouvaient après les cours avec pour seul et unique objectif : celui de trouver cette plantation secrète.

Jusqu’ici vous ne voyez pas bien le lien avec le chiffre 420 ? Cela correspond tout simplement à l’heure à laquelle les étudiants entamaient leur chasse au trésor : 16h20 tapante, soit 4:20 pm.

L’histoire dit que les 5 étudiants n’ont jamais trouvé l’or vert, mais une chose est sûre... ils auront marqué l’histoire puisque aujourd’hui le chiffre 420 est resté et est largement utilisé par la communauté du Cannabis pour désigner la consommation de celui-ci.

Un phénomène mondial

Au delà d’un symbole, le 420 est devenue une date de contestation militante : le 20/04 est devenu dans le monde entier, un jour consacré à la célébration du Cannabis et à la protestation contre sa diabolisation.

Le Canada est la première nation à avoir organisé en 1995, un événement pro cannabis. Depuis, des cérémonies en l’honneur de l’or vert fleurissent un peu partout dans le monde.

Si vous êtes aux Etats-unis, prenez la route direction Denver : chaque année la ville accueille le plus grand rassemblement du pays. Au canada, c’est au Nathan Phillips Square à Toronto qu’il faut se rendre pour découvrir un nuage de marijuana géant. À Londres, Hyde Park est le lieu de rencontre des militants...bref vous l’aurez compris, nous pourrions continuer cette liste encore longtemps ! Aujourd’hui, de nombreux pays organisent, officiellement ou non, ce grand rassemblement à l’occasion du 420.
Et si certains de ces événements s’apparentent clairement à un simple rassemblement de fumeurs, pour d’autres c’est plutôt l’occasion d’échanger et de partager autour de cette plante fascinante.

Quand la France se met à l’heure américaine

En France aussi, le 420 s’installe doucement et même si le phénomène ne connaît pas le même engouement qu’outre atlantique, cette année promet d’être différente : pour la première fois un festival entièrement consacré au Cannabis Day voit le jour.

Roulement de tambours...c’est l’association à but non lucratif NORML France engagée pour une réforme de lois sur le chanvre, qui s’installe le temps d’un week-end dans le 13ème arrondissement de Paris.
Au programme de ce Paris 420 Festival ? Talk, concert, atelier, projection et exposition, le tout autour de la plante de Cannabis Sativa.

Ce festival citoyen sera l’occasion d’échanger et d’éduquer autour des richesses de cette plante, et pourquoi pas de débattre ensemble, de manière transversale et démocratique sur l’utilisation de demain, que ce soit du cannabis thérapeutique en France, ou encore de la législation sur le cannabidiol.

Laure, CEO de Ho Karan et forte de son expertise y animera un atelier centré sur la graine dans son utilisation cosmétique. Du processus de transformation de la plante aux façons de tirer parti de tous les bienfaits cosmétiques de celle-ci : Laure réserve toujours de nombreuses et belles surprises.

Pour Ho Karan, c’est une nouvelle chance de prendre la parole et de mettre en lumière les actions que nous menons pour faire connaître au plus grand nombre ce trésor de la nature qu’est le Cannabis Sativa.
Vous pourrez durant cette weed week, découvrir ou redécouvrir le Chanvre bien-être à l’aide d’un petit coffret dédié : le No Stress Essential... soit deux soins enrichis en huile de Cannabis Sativa (lien).

Sinon, vous pouvez toujours voyager avec Laure alias Miss Cannabis qui était à Los Angeles pour le 420 Day de l’année dernière (lien).

Bonus : 3 fun fact sur le 420

« 420 Friendly » est un terme largement utilisé sur les réseaux sociaux, ajouter cette mention à votre profil permet de vous identifier comme étant favorable à la légalisation... Avec plus ou moins de subtilité.

Dans le Colorado, premier État à avoir légalisé la consommation récréative de cannabis aux Etats- unis, les panneaux de signalisation 420 ont été remplacés par des panneaux 419,99 suite à de nombreux vols.

Toutes les horloges du film Pulp Fiction indiquent 4:20 pm. Hasard ? à vous de trancher.