Le CBD - La molécule et ses applications

Quand le CBD inonde le marché, c'est avec une multitude de produits en tous genres : de l’huile sublinguale aux croquettes pour chien, en passant par les fleurs à fumer ou les tisanes, il y a de quoi ne plus s'y retrouver...! Qu'est-ce que la molécule de CBD? Comment agit-elle sur le corps humain? Comment est-elle produite dans la plante? On vous dit tout sur cette fameuse molécule qui a le vent en poupe!

Qu’est-ce que la molécule de CBD :

Le cannabidiol (CBD) est une molécule appartenant à la famille des phytocannabinoïdes, qui compte environ 120 représentants, les plus connus car les plus étudiés étant:

  • - (-)-Delta9-trans-tetrahydrocannabinol (D9-THC),
  • - cannabidiol (CBD),
  • - cannabigerol (CBG),
  • - cannabinol (CBN).

Les cannabinoïdes se retrouvent principalement dans les plants de cannabis. Mais ils sont aussi présents dans des plantes du genre Radula (Radula marginata: herbe de la trinité) originaire de nouvelle-zélande et Helichrysum (Helichrysum umbraculigerum), connues sous le nom d’immortelles. On parle de phytocannabinoïdes.
Des molécules très similaires peuvent aussi être produites par le corps humain. On les qualifie alors d’endocannabinoïdes. Les principaux représentants sont l’anandamide (AEA) et le 2-arachidonoylglycerol (2-AG).
Il existe un troisième type de cannabinoïdes, synthétisés grâce à la chimie. Ce sont des cannabinoïdes synthétiques (connus sous le nom de Spice, K2,...).

Tous ces cannabinoïdes peuvent avoir des effets sur le corps humain, en interagissant avec le système endocannabinoïde (SEC), naturellement présent dans l'organisme.

Avec le Tetrahydrocannabinol (THC), le CBD est l’un des constituants majeurs présents dans la plante Cannabis Sativa L.

La molécule a initialement été isolée de la plante de cannabis par Adams et Todd en 1940 et sa structure a été mise à jour en 1963 par l’équipe du célèbre professeur Méchoulam. Elle est très proche de celle du THC (voir structure ci-dessous), mais entraîne des effets sur le corps humain différents. Alors que le THC est responsable de l’effet high, le CBD est non psychotrope.

Molécule de CBD

Molécule de THC

Les phytocannabinoïdes sont des molécules à 21 atomes de carbone de formule chimique C21H30O2. Ils sont principalement produits dans des glandes appelées trichomes, situées en majorité dans les inflorescences. Mais on peut aussi en retrouver dans les tiges, le pollen ou encore les racines.

Fleurs de Cannabis où sont présents les trichomes.(petits points blancs)

Trichome (vue de profil, fort grossissement). St=Stomate, Gh: glandular head)

Morpho-Anatomy of Marijuana (Cannabis sativa L.). Cannabis Sativa L. - Botany and Biotechnology

Comment le CBD est-il produit dans la plante :

La voie de synthèse du CBD (comme celle du THC) fait intervenir l’acide cannabigérolique (CBGa) comme précurseur. Une enzyme spécifique (la CBDa Synthase) transforme ensuite le CGBa en CBDa. Enfin, la molécule de CBD telle qu’on la connaît est obtenue par décarboxylation du CBDa (élimination d’une molécule de CO2), généralement effectuée par la chaleur.

Voie de synthèse des cannabinoïdes (Gagne et al.2012)

Comment le CBD agit-il dans le corps humain :

Dans le corps humain, le CBD, comme l’ensemble des cannabinoïdes, va interagir avec le système endocannabinoïde, disséminé à travers le corps humain. (Voir article sur le SEC)
Le CBD exerce une action via les récepteurs CB1 (présents en majorité dans le cerveau et le système nerveux central) pour lesquels il n’a qu’une faible affinité antagoniste. Ainsi, il a notamment la capacité d’atténuer certains effets du THC (qui a une forte affinité pour le récepteur CB1).
Il est aussi décrit comme agoniste inverse des récepteurs CB2 (essentiellement dans le système nerveux périphérique et dans les organes du système immunitaire), pour lesquels il a une grande affinité, ce qui lui confère des propriétés de contrôle de l’homéostasie.

En dehors du système endocannabinoïde, le CBD joue aussi un rôle important en tant qu’activateur de nombreux récepteurs présents sur les membranes des cellules du corps humain.
A travers ces récepteurs, le CBD induit une cascade de réactions plus ou moins complexes, qui se traduisent principalement par l’inhibition ou la propagation du message nerveux au niveau des synapses neuronales et sa transduction dans la cellule.

Ainsi, à travers son rôle d’agoniste, agoniste inverse, antagoniste, le CBD présente un intérêt dans des applications aussi diverses que:

  • - la régulation de l’anxiété
  • - la réduction des psychoses,
  • - la lutte contre la dépression,
  • - la réduction des crises d'épilepsie,
  • - la perte d’appétit,
  • - la diminution des nausées et vomissements,
  • - le relâchement musculaire,
  • - le soulagement de la douleur,
  • - la diminution de l’inflammation,
  • - la réduction du processus odyxatif….

 

On retrouve le CBD dans certains soins HO KARAN, recommandés en usage quotidien pour destresser et régénérer la peau. 

Découvrez le Sérum CANNABOOSTER Reboot HO KARAN

Il tient son efficacité du Cannabidiol ou CBD, scientifiquement reconnu pour ses miracles antioxydants. Enrichi aux bourgeons de cèdre du Japon et d’un complexe pro-collagène, le sérum agit pendant votre sommeil sur le niveau d’énergie de vos cellules cutanées. 

Cannabooster Reboot HO KARAN Cannabooster Reboot HO KARAN

 

 

Découvrez l'huile de CBD HO KARAN

Un élixir végétal vous accompagnant quotidiennement dans le maintien de votre équilibre intérieur et de votre bien-être. Uniquement formulée avec des ingrédients comestibles, cette huile calmante vous garantie une qualité optimale.

Huile de CBD HO KARAN Huile de CBD HO KARAN

 

 

Glossaire:

Agoniste: Substance capable de se lier à un récepteur cellulaire et de provoquer une action similaire à celle produite par une substance physiologique.

Antagoniste: Substance capable de se lier à un récepteur cellulaire et de provoquer une action bloquant ou diminuant celle produite par une substance physiologique.

Homéostasie: Phénomène de régulation des constantes physiologiques (appétit, rythme cardiaque, respiration, température corporelle...) nécessaires au “bon” fonctionnement du corps humain.

Transduction: réaction physique, chimique ou mécanique de la cellule à un signal ou stimuli extérieur.

Bibliographie: