Semaine "no burn-out" : Mieux le comprendre pour mieux le prévenir



Évoqué pour la première fois en 1974 par le psychologue américain Herbert Freudenberger, le burn-out est désormais un phénomène bien connu de tous et fréquemment rencontré dans la sphère professionnelle, mais aussi personnelle. Découvrez comment mieux le comprendre pour mieux prévenir son apparition et retrouver votre bien-être.

Que veut dire “burn out” ?

Selon Emilie Delétré, coach certifiée en hypnose éricksonienne, EMDR et programmation neuro-linguistique, le burn-out se caractérise par un “état d’épuisement physique, émotionnel et mental, qui apparaît quand une personne ressent un écart trop important entre ses attentes, la représentation qu’elle se fait de son rôle et la réalité.”

Concrètement, face à des situations de stress chronique, la personne en burn out ne parvient plus à faire face et développe des manifestations plus ou moins variées, qui s’intensifient au fil du temps.

On différencie le burn-out (syndrome d’épuisement professionnel), du bore-out et du brown-out. Le bore-out représente un syndrome également ressenti dans la vie professionnelle, où le travailleur s’épuise mentalement par ennui. Le brown-out quant à lui se caractérise par une perte de sens par rapport aux activités et tâches confiées.

Comment reconnaître les symptômes du burn out ?

Les symptômes du burn-out apparaissent de manière progressive, et souvent insidieuse. Ce mal-être se traduit par l’apparition de manifestations à la fois émotionnelles, physiques mais aussi intellectuelles.

Une sensation d’épuisement chronique

La personne touchée par le burn-out ressent en premier lieu une sensation de fatigue mentale persistante, que rien ne peut apaiser. Les nuits deviennent plus chaotiques et le sommeil moins réparateur, ce qui entraîne pendant la journée la sensation d’être surchargé.e de travail avec un état de stress et d’anxiété permanent.

Un manque de motivation

Au fil des jours, le réveil sonne et un manque grandissant de motivation et d’enthousiasme se fait ressentir. Des émotions négatives comme la frustration ou la culpabilité peuvent apparaître et créer un véritable cercle vicieux sur le moyen et long terme.

Moins concentré.e, moins présent.e sur les tâches que vous devez accomplir, le travail devient une véritable corvée, et les deadlines de plus en plus difficiles à tenir. Les relations sociales deviennent également plus compliquées, dans une société où performance et productivité sont les maîtres-mots. La personne touchée par le burn-out peut alors avoir tendance à s’isoler, à perdre progressivement confiance en elle et à se dévaloriser.

Des symptômes physiques caractéristiques

Parce que le corps et l’esprit sont intimement liés, le mal-être ressenti au niveau du mental s'extériorise par l’apparition de symptômes d’ordre physique. Il n’est ainsi pas rare que la personne sujette au burn-out ressente les manifestations d’un état de stress chronique comme des maux de dos, des migraines et vertiges, des douleurs musculaires ou encore des troubles digestifs.

Les symptômes du burn-out sont ceux d’une véritable dépression. Une personne souffrant de burnout pouvant avoir des idées noires, il est capital de consulter un thérapeute dès leur apparition.

Comment éviter le burn-out ?

Reconnaître les symptômes et agir rapidement

Pour éviter le burn-out, il est primordial de savoir le reconnaître à temps, dès les premiers symptômes pour pouvoir agir rapidement et éviter ainsi un véritable épuisement professionnel ou personnel qui peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Le burn-out étant progressif, la personne concernée doit être à l’écoute de ses émotions et observer ses comportements afin de pouvoir reconnaître qu’un changement et une prise de recul sont nécessaires.

Identifier les causes du burn-out

Qu’il soit déclenché par une surcharge de travail, une charge mentale trop importante dans la sphère familiale ou par une pression managériale ou personnelle trop intense (perfectionnisme par exemple), le burn-out doit être reconnu et accepté en tant que tel pour pouvoir être réduit au maximum avant l'aggravation des symptômes.

Pour diminuer les risques, il est essentiel de s’accorder des périodes de repos total et de déconnexion dès que l’on ressent une sensation de mal-être émotionnel ou mental.

Parlez-en autour de vous

Le burn-out touche désormais de nombreuses personnes et de nombreux thérapeutes et professionnels de santé qualifiés peuvent vous aider à l’affronter en utilisant des techniques spécifiques. Dès les premiers symptômes, n’hésitez pas à prendre contact pour pouvoir exprimer vos émotions et ressentis et retrouver votre sérénité.

Retrouvez dans notre prochain article nos conseils pour sortir du burn-out et nos solutions holistiques pour vous aider à vous sentir mieux !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés